Les Voyages d'H-IL

Camping-car, voyages

13 décembre 2017

Imagine-toi

Vouais, imagine-toi qu'à la télé française ils annoncent que d'importantes précipitations de neige sont tombées. Les routes sont bouclées paralysées par 6 cm de neige.

Et chez nous, 65 cm mesurés à l'aéroport de Sion. Un reccord depuis 1971

Neige (6)

Neige (7)

Neige (8)

Neige (9)

Neige (10)

Neige (16)

Neige (17)

Neige (18)

Neige (19)

Alors prends la pelle et viens te muscler

JE PRECISE QUE C'EST EN PLAINE à 500 m s/m.

A Dimanche

Posté par HIL le Rhodan à 10:44 - Commentaires [40] - Permalien [#]

10 décembre 2017

Les Noces

Mé nan ! Rien à voir avec des Noces de Diamant, d'Or ou d'Carton, mais de vraies noces, comme quand on s'marie, comme dit la p'tite Marie. Donc on va un peu repartir au pays de Monsieur Charles Perrault, j'vais même lui donner un coup d'pouce pour finir son oeuvre parc'que depuis lors et l'temps ça n'a pas avancé d'un Pouce, même pas d'un p'tit Poucet. Mais tout d'abord, sache que cette histoire était racontée déjà dans l'Antiquité, et bien plus. Ch'peux pas m'empêcher.

« Un jour, comme elle était au bain, un aigle enleva une de ses chaussures des mains de sa suivante, et s'envola vers Memphis où, s'étant arrêté juste au-dessus du roi qui rendait alors la justice en plein air dans une des cours de son palais, il laissa tomber la sandale dans les replis de sa robe. Les proportions mignonnes de la sandale et le merveilleux de l'aventure émurent le roi; il envoya aussitôt par tout le pays des agents à la recherche de la femme dont le pied pouvait chausser une chaussure pareille; ceux-ci finirent par la trouver dans la ville de Naucratis; et l'amenèrent au roi qui l'épousa et qui, après sa mort, lui fit élever ce magnifique tombeau".

Donc, le Roy et son Prince de mioche ordonnèrent aux archers de parcourir le Royaume et de retrouver la belle future Princesse qui rentre dans cette foutue godasse. Enfin son pâturon mignon. Ils arrivèrent enfin à la maison où habitaient l'horrrrrrible Marâtre, ses deux poufiasses de gamines, et l'mec plein d'pognon qu'avait plus droit au chat pître euh chapitre, et aussi l'adorable Cindirella.

Par ordre du Roy, veuillez nous présenter toutes les jeunes filles vivantes et vivant sous votre toit, ordonnèrent les archers à la Marâtre. C'est moi, c'est moi hurlèrent les poufiasses de frangines. Elles avaient beau pousser leurs pâturons quarante-trois dans la pantoufle de verre trente-quatre. Ce sont les seules demoiselles demeurant sous votre toit gente Dame ? Voui y a personne d'autre hormis mon époux. Sur ce, la porte de la cuisine s'entrouvrit et le sourire de Cindirella vêtue comme une souillon apparu. Vous hurlèrent les archers, par ordre du Roy venez essayer cet escarpin. Et sans miracle Cindirella chaussa l'escarpin puisqu'il était sien. Manu militari, mais avec précautions, les archers la ramenèrent au château des Roy et Prince.
 
Le Roy charmé par le sourire de la pieuse enfant ordonna de la laver, récurer, éponger, sécher, brosser, peigner, habiller de riches parures et de la délicatement parfumer. Après quelques heures de dur labeur les dames de compagnie présentèrent la Belle au Roy. Il dormait pas mais en bava sur son futiau et déclara, par moi-même belle enfant désires-tu devenir ma bru. Si c'est pour me marier à votre fils, je veux bien Monsieur l'Roy.
 
Des fiançailles suivies d'un somptueux mariage furent proclamés. Tous les sujets du Royaume étaient invités à participer, à festoyer, à jouer, à danser, les noces durèrent sur deux semaines. En Français on dit pendant deux semaines, mais là j'ai écris pour qu'tu comprennes.
 
De temps à autre les jeunes mariés s'éclipsaient dans leur appartement sous l'oeil brillant du Roy. Entre deux séances de bête à deux dos, Cindirella se baladait dans un mini short rose, ce qui excitait les yeux, et la culotte, de son beau-dabe.
 
 
Les repas étaient fastes. Evidemmment le Père de Cindirella était l'hôte d'Honneur et à sa droite, devinez qui siégeait ? Le P'tit Chaperon Rouge, version majeur soi-même.
On servit trois p'tits cochons tournebrochés et leur mère,
 
des cygnes flambés au Vieillard Magnaque, c'qui foutent là ceux là ?
 
du loup Gnii-ii-ii en sauce,
 
Les vins les plus fins étaient servis en carafes d'or servis par le Grand Échanson du Roy.
 
Les sujets royaux étaient complètement beurrés, mais étaient priés de s'en aller vomir ailleurs, de préférence chez oeufs. Cindirella et son Prince forniquèrent jusqu'à épuisement, mais l'avenir leur réserva une belle descendance.
 
Le Dabe de Cindirella faisait un gringue pas possible au P'tit Chaperon Rouge, mais celle-ci lui fit comprendre qu'elle préférait l'gigot à l'ail. Il lui prit la main, la posa sur son bénouze. PCR eut tout d'abord un mouvement de recul, mais au contact de ce godemiché de chaire elle ne se sentit plus de joie et ouvrit un large bec. Merde ça c'est l'Cornard et l'Rebeau.
 
 
Il l'emmena par la main, elle le prit par la bite. En arrivant en son château le Dabe se fit copieusement engueurlandé par l'horrrrrible Marâtre. Il lui colla un pain dans la poire et à coups d'pompes au train la chassât hors de son fief. Les poufiasses de gamines qui regimbaient se virent infligé le même traitement. 
 
Ainsi se terminent les contes et aventures :
  • des trois P'tits Cochons
  • du P'tit Chaperon Rouge
  • de Cindirella, qui devint la Belle-Fille du Roy et la Belle-Fille du P'tit Chaperon Rouge
  • et du Loup, Gni-ii-ii

 H-IL te souhaite un BonDim

Et à Cremerdi

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [65] - Permalien [#]

06 décembre 2017

St Nicolas chocolat

st_nicolas

Ben ouais quoi, aujourd'hui c'est la St Nicolas pour les p'tits n'enfants sages. Pis si t'es pas sage à l'école et à la maison, t'auras pas d'chocolat et pas d'orange et de plus on jettera au Père Fouettard.

M'en fous qu'j'leur disais. M'en fous comme d'ma première chaussette, du chocolat j'en piquerai dans l'buffet même s'il est fermé à clé et cadenassé. Pis les oranges, j'm'en tartine le fion, j'les aime pas et encore moins les rouges comme qu'y donne. L'Père Fouettard, fais moi pas rire, les coups d'verges c'est bon pour les orphelinats. Et c'est pas pire qu'les verges de curetons.

pere_fouettard

Mais dans l'fond, c'est qui c'foutu Père Fouettard dont on fout la chiasse à tous les mômes.

Le père Fouettard, compagnon de Saint Nicolas, est un personnage très rude. Son visage est couleur charbon et il a toujours une baguette sur lui pour fouetter les enfants méchants. Quand ils le sont, ils reçoivent du charbon, des pommes de terre et des oignons. Méchant, pingre et laid, il s'occupe des enfants qui ne sont pas sages. Tout de noir vêtu, il a la mine patibulaire, une grosse barbe noire ou rousse et porte parfois un masque d'animal à cornes. On l'entend venir car le bruit que font ses fouets et ses bâtons résonnent au loin. Il porte un gros sac ou une hotte sur le dos dans lesquels il emportera les enfants turbulents.

fetes_noel_pere_noel_006

Il est vêtu d’un grand manteau noir, de grosses bottes, et son visage est également noir, mais caché derrière son grand capuchon. De même que le diable, on l’affuble parfois de cornes et d’une queue. En somme, il représente le Satan des tout-petits. Cet étrange personnage apparaît en Bavière et en Autriche, il est chargé de corriger les enfants désobéissants. En Hollande, Saint-Nicolas est affublé de Pierre le Noir, qui a pour rôle de ramasser les enfants qui n’auraient pas été gentils, et de les jeter dans la Mer Noire, voire de les emmener en Espagne ! Car en fait, le Père Fouettard serait un Maure, d’où sa figure noire. Et jusqu’au XVIè siècle, les musulmans occupent la péninsule ibérique. Ce Père Fouettard, si méchant, représente en réalité tout ce que la chrétienté rejette, et tente d’inculquer à ses enfants.

Pis moi m'enfous j'ai trouvée la Mère Fouettard

P_re_foettard_sa_femme

Et la femme à Nicolas, mais le saint

St_Nicolas_sa_femme

A Dim, tu sais quoi ?

Ben elle se marie... eh voui

Posté par HIL le Rhodan à 08:35 - Commentaires [62] - Permalien [#]

03 décembre 2017

Cindirella

Donc, il était une fois. T'as d'jà r'marquer toute les histoires à dormir debout commence toujours par il était une fois... Donc il était une fois, disais-je, dans un pays tout là-bas dont j'ai oublié le nom, un gnère plein d'pognon, qu'était marrida, y z'avaient une mouflette, qui était très jolie, même très très jolie. Une nana quelconque quoi. Un jour la gerce au gnière fit appeler sa mouflette, et lui tint ce language, Merdoume ça c'est l'Cornard et l'Rebeau, ma chère enfant, Mère se sent peu bien et je pense même qu'elle va claboter d'ici peu. Promets-moi mon Enfant de rester toujours  au pieu, heu c'que j'dis moi, pieuse et tu verras, notre Seigneur t'le rendra au centuple, et blablabla.

Ayant à peine boni son boniment que Manman mourût. Fifille tous les jours alla au cimetière porter des fleurs sur la tombe de Mère Chérie. Mais vouala, son Vieux qu'en avait marre d'avoir l'kangourou en berne, nan l'était pas Suissaga, ça n'a rien à voir avec Berne, décida d'aller s'en mener promener Popaul sous d'autres jupons cieux.

maratre

Et c'qui devait arriver arriva, le gnère richissime s'en revint avec avec une autre trompette, qui elle amena non seulement une wagonnée de valises et coffres, mais ses deux filles, à la peau blanche, retiens bien ça, nées précédemment. Les deux pétasses de frangines eurent tôt fait de prendre en grippe, et pas la H1N1, la princesse du lieu. Elles la dépiautèrent de ses luxueuses parures, lui r'filèrent un sale fourreau et lui ordonnèrent de faire le ménage et de le faire bien.

L'horrible Marâtre, vous entendez les mouflets vous vous avez une gentille et jolie Manman, et si vous êtes pas gentils avec votre gentille manman ben l'va mourrir; Tandis qu'la fille du lieu, elle avait une horrrrrible Marrrrrraââââtre, qui l'obligea à se coucher près du foyer et depuis lors on l'appellerait Cindirella.

Ces saloptés d'deux frangines ne f'sait qu'd'emmerder leur demi-soeur, salir volontairement le fond d'la cuisine pour que Cindirella dut tout repoutzer le carreau du sol. Enfin tout et même pire qu'tu peux même pas t'imaginer.

Cendrillon_souillon

Un jour le dabe dû se rendre à la foire à la ville voisine. Il demanda aux trois filles, belle et pas belles, les belles n'étaient p'as belles alors que la belle était sienne, mais pas Italienne, et elle répondait au téléphone de Bell, ce qu'elles voulaient qu'il leur rapportât. Des perles et des diamants dit une des deux pétasse, de luxueux vêtements dit sa frangine. Et Toi Cindy que veux-tu ? la première fleur blanche qui touchera votre chapeau Père suggera-t-elle.

En revenant de la foire et chevauchant à travers la forêt, il fut attaqué par Robin des Bois. Merde c'qu'y fout là c'con, Une branche de noisetier fit tomber le chapeau du chef, d'où le couvre-chef, il coupa le rameau et le remit à sa chère Cindy, qui dans l'fond n'y coûtait pas un fifrelin. Cindirella s'en alla planter le noisetier sur la tombe de Mère chérie. Elle pleura tant et tant, environ vingt litres, que le noisetier poussit et un merle blanc vint se poser à son sommet, pour mieux déposer son guano sur la tombe.

oiseau2009b

Tombe01

Un jour le Roi, ouais ouais, Môssieu le Roy, organisa en son château grande fête avec bal, y avait des LED partout c'est te dire. Diable c'est qu'il avait un gaillard à marier le Roi, et il ordonna qu'les plus belles jeunettes y fussent.

Les faussent frangines de Cindy se parèrent de parures, Cindy dut les aider, les coiffer, les maquiller.

Soeurs

Les frangines se gaussèrent d'la pôv Cindy toute dégueu dans ces habits de Marie graillon. Enfin Cindy osa demander à sa Marâtre l'autorisation d'aller à la fête du Roi. La vieille s'esclaffa. Tiens Cindy sale comme une souillon, je te verse ces lentilles dans l'âtre et si tu arrives à les trier en deux plombes tu pourras aller à la fête du Roi.

En larmes, Cindirella claqua la porte. Elle implora tous les oiseaux du ciel à venir l'aider à trier cette gabegie. Les bonnes dans mon p'tit pot et les mauvaises dans votre jabot. Sympa le deal, non ? Une nuée de zoizeaux de toutes tailles et de toutes couleurs farfouillèrent parmi les cendres de l'âtre.

oiseaux_coeur

Et soudain de derrière un taillis, apparût la Fée sa Marraine. Oh elle ne ressemblait pas à la Fée Clochette, mais plutôt à Grand-mère café, une bonne p'tite vieille avec une bonne bouille. Pourquoi chiales-tu ma filleule ?

la_f_e

Cindirella esspliqua tout et tout et même tout. la Fée-Marraine sortit sa p'tite baguette magique d'son sac à main, comme Mimie Mathy, elle fit de larges cercles et de la poudre d'or jaillit de sa baguette. Cindy se retrouva somptueusement vêtue. coiffée, diamantée et parfumée délicatement. Mais il te faut un attelage pour rejoindre la fête, et aussi tôt elle transforma cette grosse citrouille en courge en carrosse d'or fin.

Citrouille

Carrosse

Quatre souris qui passaient par là sans rien demander à personne, se retrouvèrent transformées en quatre chevaux et pas une 4L crois-moi, blancs parés comme au cirque Pinder. Deux vieux rats qui s'foutaient d'la gueule des souris ressemblèrent aussi tôt à deux laquais. Mais rappelle-toi Cindirella ma filleulle, à minuit tu dois être rentrée. Oué oué, parce qu'elle parlait comme à la Tchaux, Marraine lui répondit-elle.

carosse11

La sensation quand le carrosse s'arrêtât dans un crissement de pneus devant la royale porte. Tous les laquais de sa majesté se ruèrent pour faire descendre la charmante enfant. Le Prince s'la fit pas dire deux fois et vint enlever Cindy des mains d'la valetaille.

Prince

Toute la soirée, le Prince ne dansa qu'avec une seule et unique cavalière. Les greluches du Royaume f'saient la gueule, la Marâtre horrible en bouffa son râtelier et ses deux chieuses, au teint blanc, étaient blanches comme des merdes de laitier. Alors que le Roi avait un sourire dans sa barbe fleurie, elle lui plaisait bien sa future bru, peut-être que... songeât-il pédophilement.

Ils dansèrent, ils dansèrent à perdre leur laine haleine. Et ce qui devait arriver arriva. Dong ! Oh Sire, votre cierge coule, je dois m'en aller. Non encore un instant encore une siteplé Cindy.

cendrillon_

Dong ! Voaula j'y vais votre Prince, je dois. Et le Prince l'entraîna encore. Dong ! Fini j'y vais mon presque amour s'exclama-t-elle. Non une valse encore. Dong ! Cindy se sauva de la salle de bal Dong ! Dites les mômes j'en suis à combien d'ces Dong. Cinq braillèrent les mouflets. Merde pensais-je, faut que j'rallonge vachement l'couloir. Dong ! Dong ! Dong ! Dong ! Dong ! Dong ! 

Alors que Cindirella passa le seuil de la porte le onzième Dong !  retentit. Elle courût en bas les escaliers du royal perron, et là horreur et bonheur ! Elle perd sa pantoufle de vair. C'est quoi une pantoufle de verre ? Pis ça s'casse pas ? 

Soulier_Cendrillon_650

Gouguèle : vair Le vair désigne la fourrure du petit-gris, une variété d'écureuils à poil gris. Les pantoufles de Cendrillon sont cependant, nonobstant les tentatives d'Honoré de Balzac et d'Émile Littré de corriger cette graphie en vair, fourrure dont on n'a jamais fait de chaussures, bien en verre, donnée traditionnelle dans le folklore.

 

mafalda_cendrillon_la_fin_du_film

Pendant qu'tu réfléchis ch'te souhaite un BonDim

Pis à Cremerdi. Dong !

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [67] - Permalien [#]

29 novembre 2017

Ste Catherine

Pendant 4 jours la Ville de Sierre fête sa Patronne. Ste Catherine. Un monde fou qui vend et un monde fou qui achète. Rien n'arrête le chaland.

 

Ste Catherine 2008 004

 

Ste Catherine 2008 005

Ste Catherine 2008 006

Ste Catherine 2008 007

 

Ste Catherine 2008 008

Ste Catherine 2008 009

Ste Catherine 2008 010

Ste Catherine 2008 011

Ste Catherine 2008 012

 

Ste Catherine 2008 013

Ste Catherine 2008 014

Oui les images sont old

A Dimanche et prends un bol d'air avant

Posté par HIL le Rhodan à 12:30 - Commentaires [54] - Permalien [#]

26 novembre 2017

Pour fêter la rentrée

Ben ch'suis de retour. Le Toubib ne savait pas qu l'Eosine attaquait les peaux fragiles. Point !

Pis alors, moi ch'te mets de la belle zique et tout l'monde connait le thérémine, flûtecrottezut !! 

Haili ! Hailo ! On rentre du boulot, on a fait du bon boulot, on boulottera et dodo. Haili ! Hailo ! Demain on r'tourne pas au boulot, c'est Dimanche.

 

  • Stop ! Simplet connard, t'as r'mis du bois dans la cheminée avant de partir.
  • Oh non, Grincheux, j'ai rien fait.
  • Alors pourquoi la cheminée fume hein connard d'Simplet.
  • Dis Grincheux tu peux pas y lâcher un peu les les basques au Simplet, foi de Prof il a rien fait ce bon Simplet
  • Euuu ! Excusez-moi d'vous d'mander pardon, si...
  • Ta gueule Timide !
  • Eh Grincheux, lâche-lui la grappe, si non foi de moi ch't'éternue contre et t's'ras malade là.
  • Oh vous deux, Joyeux et Dormeur ça vous f'rait rien d'participer ?
  • Moi j'dors.
  • Peux pas ch'suis content.


Sur ce Prof prit une décision téméraire. Allez tous en rang les gars, on va voir c'qui s'passe dans notre maison. Poussez pas derrière bordel y en aura pour tout l'monde ! Hurla Prof qui avait une chiasse de Schtrumpf, ben ouais une chiasse bleue, d'entrer.

Bordel, y a une gonzesse dans nos pieux, pis pas une modèle réduit comme nous. Une vrai pétasse quoi, mais c'qu'elle fout là !


C'est qu'les nains ont parfois un langage un peu vert, même pas châtier, ni châtré et le gros mot y est richement employé.

Oh Puating cong, s'écria Prof, qui avait été poussé en avant, une gonzesse dans nos pieux, et peuchère, elle est complètement à loilpé et pas mal roulée. Les six nières de derrière poussèrent pour voir. La nana se réveilla et dans un bâillement demanda en tirant pudiquement le drap, mais qui êtes-vous les p'tits zouzous ? Et Toi tonna Grincheux, qu'est-ce tu fous dans nos plumzingues, ici c'est chez nous, alors oust dehors vite fait bien fait !

Eh Oh Les Mecs cool ! suis pas une drôlesse de bas étage, mais ma marâtre m'en veut à la chiasse parce que ch'suis vachement plus belle qu'elle et c'est son miroir qui le lui dit. Elle ordonna mon meurtre par un chasseur, mais celui-ci se contenta de m'abandonner et rapporta un cœur de biche à ma marâtre pour preuve de ma mort. Tiens les Mecs regardez mes yeux de biches. Les nières papillotèrent des mirettes.

Mar_tre

Dites les Gars vous pourriez m'héberger et pendant qu'vous allez au charbon, ch'pourrais nettoyer votre tannière parce que c'est un peu l'souk votre auberge pis ça fouette le sanglier ranci. Marché conclu la Mère s'époumonèrent en cœur les p'tits gaillards envoûtés par les beaux yeux de biche de la Belle.

Tous les matins, Hali Halo, on s'en va au boulot et tous les soirs Hali Halo on revient du boulot. Pendant c'temps là, la Belle nettoyait et cuisinait. Le temps passa tous étaient gais comme de gais lurons, l'entente était au top.

 

Un beau matin, Neige-Blanche, car c'était son nom, se dit nom d'une pipe il faudrait tout d'même que j'me rende à mon contrôle annuel chez mon gynéco. Le Dr Guignecu, eh oui déjà et encore un Roumain, reçu et examina sa patiente. Bravo Mademoiselle, lui dit-il votre virginité est intacte, c'est très bien pour une jeune fille de nos jours. Mais une chose m'inquiète, votre hymen a sept petit trous.

Le miroir magique d'la vieille peau confirma que Neige-Blanche était toujours en vie et toujours la plus belle du Royaume. Furieusement et folle de rage, elle empoisonna une Golden. Se déguisant en vieille camarguaise, elle alla frapper à la porte de sa voisine. Oh bel Enfant, regarde ce beau fruit, je te l'offre. Tous les gamins de la salle hurlèrent de concert, noooooooooon ! Trop tard Belle-Dent, comme Eve croqua dans le fruit défendu. Dites les Nanas vous croyez pas qu'il serait temps d'arrêter d'bouffer des pommes, vous allez nous foutre la pestouille et une débâcle financière (Note de l'Hauteur).

Aussitôt le sol se déroba sous les pieds de la Belle et elle sombra dans un coma irréversible. Les sept p'tits nières qui n'en pouvait plus d'péter leur fric, construisirent un cercueil de diamant pour l'offrir à leur Jolie soubrette. Ils exposèrent le catafalque.

Un charmant Prince qui passait par là avec sa Ferrari fut ébloui par le cristal. Il planta dru les freins. Et gnagna, il l'embrassa, lui frictionna la raie du bonheur qui eut l'heur de réveiller la Belle.

prince charmant

Un mariage grandiose, t'entends, grandiose, s'organisa. Brad et sa Jolie étaient invités, de même que Michel Sardou, Julien Lepers, Elise Lucet et Michel Drucker, Nicolas et Carla, le Bon Roi François et sa Valet-rie et même tout de rouge vêtue Rika Zarai, bref que du beau linge. Pour peu, il manquait Léon Zitrone pour le reportage télévisé, mais il était déjà mort. La vieille salope de marâtre était aussi de la partie. mais comme punition pour sa cruauté envers sa Belle-Fille, elle dû chausser des godasses de fer rougies au feu et danser jusqu'à la mort. Bien fait pour sa gueule !

Les sept nières applaudirent à tout rompre et furent engagé par le Roi comme commis aux p'tites affaires, et surtout pour mettre leurs nez(s) dans les affaires des autres.

AchilleTalon_le_Talent

Pis ch'te souhaite Un Dim tout en rêve

Et on se revoit au milieu de la semaine

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [70] - Permalien [#]

22 novembre 2017

D'la zique aujourd'hui

Il était une fois dans l'Ouest !!!

Surprenant !
En écoutant la musique d'Ennio Morricone

(Il était une fois dans l'Ouest),

j'ai toujours cru que c'était une voix de femme

que j'entendais...
Vous aussi, sans doute ?

Quelle erreur, grossière erreur même....   
Dans ce morceau de musique,

on entend en fait un « thérémine ».

Un quoi ?   quézaco ?
Et bien, selon Wikipédia, le thérémine est

l'un des plus anciens instruments

de musique électronique,

inventé en 1919 par le Russe

Lev Sergueïevitch Termen (à vos souhaits),

plus connu sous le nom de «Léon Theremin ».
Composé d’un boîtier électronique

équipé de deux antennes,

l'instrument a la particularité

de produire de la musique

sans être touché par l’instrumentiste.

Dans sa version la plus répandue,

la main droite commande la hauteur de la  note,

en faisant varier sa distance à l’antenne verticale.

 

L’antenne horizontale, en forme de boucle,

est utilisée pour faire varier le volume

selon sa distance à la main gauche.

Et cela donne ce morceau

de la musique extraordinaire

d'Ennio Morricone .

Il était une fois dans l'Ouest "

joué sur un thérémine par Katica Illenyi : 

https://www.youtube.com/embed/lY7sXKGZl2w 

Et à Dimanche

Posté par HIL le Rhodan à 12:30 - Commentaires [43] - Permalien [#]

19 novembre 2017

Ben c'est Dim

Salut les Blogpotes, Blogpotesses et Blogpoteurs. Je n'ai pas l'âme à te laisser un Dimanche sans te faire quelques p'tits gags. Oui c'était une semaine bien chargée, celle qui vient se détend gentiment, gentiment de chez gentiment. Tiens le Toubib avait dit que mon crâne c'était fini et qu'on mettait seulement un désinfectant. Or, je mis et la peau redécouvrit l'os de mon crâne. Chocolat ! J'ai RDV Mardi à Midi.

C'est une blonde qui entre dans un bar.

Elle approche le barman et timidement lui chuchotte dans l'oreille :
- Ou sont vos toilettes?
Le Barman lui repond :
- De l'autre côté.
Alors la blonde se déplace et lui chuchotte dans l'autre oreille :
- Ou sont vos toilettes?


Deux brunes et une blonde sont dans la même chambre à la maternité. Elles discutent en attendant d'aller en salle d'accouchement. La première brune dit: 
- "Moi, ça sera une fille parce que quand on l'a conçue, j'étais sur le dos". 
La deuxième brune dit :
- "Oh moi, ce sera un garçon, car à ce moment là j'étais au-dessus". 
Et la blonde alors fond en larmes en gémissant 
- "Oh non, alors je vais avoir un chiot ?..."


Comment une blonde est morte en buvant du lait? La vache lui est tombée dessus!


Le gars reçoit un téléphone de sa blonde " blonde " qui lui dit: 
- "Je suis découragée, j'ai acheté une boîte de casse-tête et je ne suis pas capable de le faire. " 
- "C'est quoi le modèle sur la boîte? "
- "C'est un gros coq. "
- "OK, j'arrive et je vais t'aider. " 
Il arrive à la maison, elle l'amène dans la cuisine et sur la table, il y a les morceaux du casse-tête et la boîte à côté. En regardant le tout, il lui dit d'un air découragé : 
- " Chérie, remets les corn flakes dans leur boîte ! "


Pourquoi les blondes ont marqué LSD sur leur chemise ? Les Seins Devant


Quelle est la chose la plus désagréable en amour avec une blonde ? Les siéges baquets.


Vous savez quelle est la différence entre une blonde et un moustique ? Et bien le moustique arrête de sucer quand on lui tape sur le front.

 

T'as l'BonDim d'H-IL
et à Jeudi midi environ

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [66] - Permalien [#]

12 novembre 2017

J'avais dit

Bien moins cru. Ouais c'est possible, parc'qu'elle engueulée j'ai ramassé la semaine passée. Mais ch'sais bien qu'c'est du cinoche, tu ris, tu te mares et tu m'fous des coups verbaux. J'appelle ça du faucultisme moi. Mais ch't'aime quand même.

 

Deux potes se revoient après 25 ans.

- Putain, ça me fait plaisir de te revoir !
- Oh, à moi aussi !
- Dis-moi, je me souviens que tu avais épousé une blonde sublime! Tu es toujours avec elle ? Elle est toujours aussi belle ?                                  
- Oui, elle n'a pas bougé.
- A l'occasion, tu m'expliqueras ton secret pour garder une femme magnifique aussi longtemps.
- Ben, y a pas de secret...C'est le formol !

Toto s'est bagarré avec un de ses camarades.

Quand il rentre de l'école, sa mère l'interpelle :
-Oh non Toto ! Tu ne t'es pas encore bagarré ?! Mon dieu, tu connais le prix du blouson que t'as déchiré ?!
Toto se met à rire.
- Qu'est ce qui te fait rire, imbécile ?!
-Oh rien, juste tu verrais la tête de celui que j'ai tapé ! Sa mère, c'est pas un blouson qu'elle va devoir racheter, mais bien un gosse ! 

Le mari rentre à la maison.

Il voit sa femme, assise sur le canapé, entourée d'une multitude de bougies allumées.
- Oh chérie, tu as préparé un dîner aux chandelles ?
- C'est pas moi.
- Qui est-ce alors ?
- Oh, c'est EDF qui a décidé de nous offrir une ambiance romantique. 

- Chéri, je suis bien ennuyée. Depuis hier je suis constipée, et aujourd'hui j'ai très mal au ventre!

- Écoute, je vais te raconter une blague. Ça pourra peut-être t'aider.
Ce sont deux fous qui font un voyage en Afrique. Ils tombent sous le charme des éléphants, et ils décident d'en acheter un. Ils le ramènent en France. Ne me demande pas comment, je n'en sais rien.  Quand ils arrivent chez eux, le premier dit :
- On n'a pas assez réfléchi, que va-t-on faire de cet animal, maintenant ?
- Pas de problème. On sort la voiture du garage et on l'enferme dedans.
  Ils s'enferment dans le garage avec l'éléphant. Le premier s'inquiète :
- J'ai peur qu'il ne s'enfuie et qu'il fasse des dégâts!
- Il ne peut pas s'enfuir. Regarde, tout est fermé et il fait noir!
- Oui, mais il peut passer par le trou de la serrure!
- Qu'à cela ne tienne. Je lui fais un nœud au bout de la queue et il ne passera pas par la serrure. Es-tu rassurée ?
À ce moment-là, l'épouse se met en colère :
- Tu te fous de ma gueule ? Je ne suis pas bien et je viens de perdre cinq minutes à écouter des conneries censées m'aider!  En plus, ton histoire est nulle. Mais vraiment nulle à chier!


Lassée par son mari, une femme lui dit :

- Je crois que nous n'avons plus rien à nous dire!
- Ah ? ... Tu veux qu'on en parle ?

 

Toto a des notes catastrophiques. La maîtresse lui dit:

- Je pense que tes parents pourrainent t'aider pour tes devoirs.
Toto lui dit:
- Ma mère oui mais pas mon père.
La maîtresse lui demande:
- Et pourquoi donc ?
Toto lui répond:
- Il vous fait la tête depuis que vous lui avez mis 0 en rédaction.

Un homme au restaurant appelle le serveur pour se plaindre:

- Votre lapin n'est pas assez cuit !
Le serveur lui demande, étonné:
- Comment le savez-vous ?
Le client lui répond:
- Il vient de manger toute ma salade !

H-IL te souhaite le plus beau des dimanches
et t'informe qu'il est indisponible jusqu'au

Dimanche 26 Novembre

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [69] - Permalien [#]

08 novembre 2017

Le Lundi

Le dimanche, il a plu tout ce qu'il a pu. Mais il a plus comme c'est pas possible. Tiens imagine-toi donc un petit carré de sable en plastic. Tu sais une tortue ou autre petit truc pour les pioupious. Un p'tit bidule comme ça, ça fait environ un mètre carré. Alors tu imagines que tu verses dans ce beau sable, treize arrosoirs de dix litres et pour faire bonne mesure tu en rajoute un bon chouia. Ben le dimanche c'était tout comme ça.

Alors le lundi matin, avant le lever du soleil, on vit un spectacle à foutre les jetons.

Lundi 2017-11-06 (2)

Et le soleil 20. Non vint et pas vingt

Lundi 2017-11-06 (1)

Lundi 2017-11-06 (4)

Lundi 2017-11-06 (5)

Et le soir il se re coucha

Lundi 2017-11-06 (3)

Donc quand on te dit qu'après la pluie le beau temps revient, ben crois-le

A Dim et tu peux venir sans crainte, il fera plus chaud. Donc ce sera moins cru. qui l'eut cru ?

 Pas là ce Creemerdi apm

Posté par HIL le Rhodan à 12:30 - Commentaires [59] - Permalien [#]