Les Voyages d'H-IL

Camping-car, voyages

30 juin 2015

De retour

Voilà, nous sommes rentrés, hier à 19h. Autoroute depuis Valence jusque devant la porte; enfin presque.

Tout c'est fort bien passé depuis le 23 mai que nous étions partis. Mis à part les factures qui se sont accumulées dans la boite aux lettre. Passé ce détail qui ne va pas nous mettre en état de défaut de paiement, tout va bien Madame la Marquise.

Bon lundi, RDV à l'Hôpital de Sion pour deux RDV. Le premier, contrôle après six mois de la crise d'épilépsie. Et le deuxième et second, contrôle du ganglion sous maxillaire. Tout est en ordre.

Achille heureux

A Jeudi, même s'il n'y a pas de NL

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [43] - Permalien [#]

28 juin 2015

Les Gags en voyageant

Comme tu le sais, dieu créa le monde en six jours et le septième, il se reposa. Mais pas faignant H-IL, lui travaille. Sisisi la preuve.

PS : On rentre ce soir, alors Blabla blabla

 


Au paradis, deux femmes discutent.
- Pourquoi êtes-vous morte ?
- Hé bien, quand je suis rentrée chez moi, j'ai eu la certitude que mon mari me trompait. Donc j'ai couru jusqu'à notre salle de bain. Personne. J'ai dévalé l'escalier pour aller dans notre chambre. Personne. Ensuite, je suis arrivée, essoufflée, dans le salon. Personne. Et en allant, haletante, jusqu'à la cave, j'ai eu une crise cardiaque.
Et l'autre lui répond :
- Si vous aviez ouvert votre congélateur dès le début, nous serions vivantes toutes les deux. 





Trois vieilles se promènent. Par terre il y a un tas de capotes usagées. La première se plaint alors: 
- Regardez moi ça, ces petits salopards ne respectent plus rien. 
La deuxième prend une capote avec sa cane. Ils font ça vraiment n'importe comment. De mon temps on n’avait pas besoin de ces machins-là! 
La troisième prend la capote. Elle en gobe le contenu en disant: 
- Et en plus ils laissent le meilleur...




Un avion s'apprête à atterrir. Le pilote et son co-pilote, apercevant la piste, sont traumatisés:
"Mais elle est minuscule!! On ne va jamais parvenir à atterrir sur une piste aussi courte !! On va tous mourir ! Ils sont fous d'avoir fait une piste aussi petite !!!"

Le stress monte, l'avion descend, et finalement, s'arrête pile poil au bout de la piste.
Le pilote, en sueur mais soulagé, s'exclame:
"Elle était vraiment, vraiment courte cette piste!"

Et le co-pilote, jetant un regard à droite, puis à gauche, ajoute:
"Mais par contre, qu'est qu'elle est LAAARGE!"





Au cours d'un dîner entre 2 couples d'une cinquantaine d'année, l'un des maris n'a de cesse d'appeler sa femme par de petits surnoms "ma chérie, mon amour, ma puce..."

A la fin du repas, l'autre mari, étonné, lui demande en privé: "Dis donc, comment tu fais, toi, au bout de 30 ans de mariage, pour continuer à appeler ta femme comme ça?!"

Et l'autre de répondre: 
"Et bien, en fait, c'est parce que je n'ose pas lui dire, mais... j'ai oublié son prénom !"




C'est Julia une blonde qui est au lit avec son amant lorsque le téléphone sonne. Elle décroche et entame une courte conversation. Puis elle raccroche et se tourne vers le gars en lui disant : 
- C'était Gérard. Il m'a dit de ne pas m'inquiéter et de ne pas l'attendre ce soir car il joue aux cartes avec toi.

Ben BonDim les Blogpotes, Blogpotesses zet Blogpoteurs

 

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [34] - Permalien [#]

25 juin 2015

Ce Jeudi

Ben sommes arrivés hier au soir dans la Drôme. Pas eu le temps de te concocter un article parceque parce qu'sur la route y a pas de connection, pis hier soir ben y avait conseil de famille. Aussi ch'te fais un avant goût de Dimanche.

Deux collègues déjeunent à la cantine de leur société.
Au dessert, le premier, après avoir épluché sa poire, en aligne les pépins sur la table. Son copain s'en étonne, alors l'autre lui explique :
- Tu ne sais donc pas que les pépins, mangés à part, rendent plus intelligent ?
- Non, je ne savais pas... Je veux essayer !
- D'accord ! Ca te coûtera 1 euros le pépin, il y en a 8, ça fait donc 8 euros. Le type paie et mange les pépins.
Soudain, il fait une remarque :
- Tout de même !
Tu me prends pour une truffe ? Pour 8 euros, j'aurais pu m'acheter plusieurs kilos de poires !
- Tu vois, les pépins font déjà de l'effet !

A Londres, un banquier de la city, très élégant avec chapeau melon, parapluie canne et costume noir rencontre un punk avec les cheveux rouges et verts à un arrêt de bus. Le vieux banquier regarde le punk d'un air de dédain. Le punk lui demande : 
- Vous avez un problème ? A vous voir, je me doute que vous n'avez jamais rien fait d’excentrique de votre vie. 
Le banquier le considère un instant : 
- A vrai dire jeune homme, si. Une fois je me suis tapé un perroquet et je me demandais justement si vous ne pourriez pas etre mon fils.

Un curieux pénètre un magasin de musique.
- Bonjour monsieur, vous désirez ?!
- Oh je regarde vos cuivres. Combien ces trompettes...
Il s'avise alors que le magasin est ouvert sur l'armurerie voisine et reste bouche bée de stupéfaction avant de s'offusquer :
- Comment ? Vous, commerçant d'art, vendez aussi des armes ?
- Que voulez-vous ? Il faut bien vivre ! Au moins quand je vends un instrument à un débutant, j'ai bon espoir de vendre un pistolet à son voisin !

Un enfant voit sa mère nue pour la première fois. 
- Maman, maman, c'est quoi ça, dit le jeune enfant désignant le sexe maternel. 
La mère, un peu gênée : 
- C'est le coup de hache du bon dieu. 
- Ouh la la ! Pas de bol : en plein dans ta chatte !

Une jeune femme, qui porte une petite jupe ultra serrée, prend le bus, et pour cela, il lui faut monter les marches. Le problème est bien là, la jupe est tellement serrée que qu'elle n'arrive pas à les enjamber. Alors elle porte la main derrière elle et baisse la fermeture éclair.
Elle essaie encore d'enjamber, mais n'y parvient toujours pas, elle repasse une main derrière elle et abaisse encore la fermeture. Ensuite elle réessaie de franchir les marches, ça ne veut toujours pas passer. 
Alors, au moment où elle s'apprêtait à rejouer de la fermeture éclair, une paire de mains vigoureuses l'empoigne à la taille et la porte jusqu'à la marche supérieure du bus ! 
- Non mais, ça ne va pas ! Qui vous a permit ? demande la jeune femme au gars derrière elle. 
- Eh bien, la deuxième fois que vous avez baissé ma braguette, je me suis dit qu'on se connaissait suffisamment !

A Manchedi

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [31] - Permalien [#]

23 juin 2015

Mardi ça devient court

Demain vers 14h, on quittera le Var. Direction la Drôme. On aura le plaisir de rencontrer notre P'tit-Neveu, le Toinet.

Un sacré p'tit Bonhomme

De là, on rencontrera notre Pote JiPi, un Blogpoteur super. Et ensuite ce sera le retour dans notre Romandie.

On aura fait un super tour. A part ça, j'ai pas de photos à te montrer, je le ferai dès que possible.

Question publication, ça va être un peu la merde, ch'sais pas quand ce sera possible. Mais je ferai de mon mieux. Pis on a déjà des RDV à la pelle directement le lundi. D'ici là ch'te souhaite déjà le meilleur du mieux.

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [51] - Permalien [#]

21 juin 2015

La drague sur les plages

Nos vacances se passent hyper bien et je pense qu'on va repartir dans l'autre sens. Mééé nan on rentrera comme prévu, à la fin des vacances.
Ce qui veut dire qu'on quittera les collines varoises, pour s'en aller dans la plaine de la Drôme où coule le Rhône.

achille-talon sieste

Tiens quelques petits mots des dragueurs de plages pour pas que tu t'enuies de nous :
L'homme : On ne s'est pas déjà rencontré ? 
La fille : Oui, c'est moi la réceptionniste de la clinique spécialisée dans les maladies vénériennes. 

L'homme : Je ne vous ai pas déjà vu quelque part ? 
La fille : Oui, c'est pour ça que je n'y vais plus. 

L'homme : Est ce que ce siège est disponible ? 
La flle : Oui, et celui ci le sera aussi si vous vous asseyez. 

L'homme : Alors, si on allait chez moi ? 
La fille : Je ne sais pas. Il y a deux places dans une poubelle ? 

L'homme : On va chez toi ou on va chez moi ? 
La fille : Les deux. Tu vas chez toi, et moi je vais chez moi. 

L'homme : Je voudrais bien te rappeler. C'est quoi ton numéro ? 
La fille: Il est dans l'annuaire. 
L'homme : Mais je ne connais même pas ton nom ! 
La fille : Il est dans l'annuaire aussi. 

L'homme : Alors, qu'est ce que tu fais dans la vie ? 
La fille : Je suis travesti. 

L'homme : Tu es née sous quel signe ? 
La fille : Entrée interdite. 

L'homme : Comment tu préfères tes oeufs le matin au petit déjeuner ? 
La fille : Non fécondés ! 

L'homme : Allez, on ne me la fait pas à moi : on est ici tous les deux dans cette boite pour la même raison 
La fille : Ouais ! Pour se ramasser des gonzesses ! 

L'homme : Je suis là pour combler tous tes fantasmes ! 
La fille: Tu veux dire que tu possèdes un âne et un dogue allemand ? 

L'homme : Je veux me donner à toi. 
La fille : Désolé, je n'accepte pas les cadeaux de pacotille. 

L'homme : Si je pouvais te voir toute nue, je mourrais heureux. 
La fille : Peut être, mais si je te voyais tout nu, je mourrais de rire, 

L'homme : J'irai au bout du monde pour toi... 
La fille: Oui, mais est ce que tu saurais y rester ? 

L'homme : Comment fais tu pour être si belle ? 
La fille : Je fais le contraire de toi,..
 

Deux prêtres en vacances au Cap d'Agde...
Ils sont déterminés à prendre de vraies vacances en ne portant rien qui pourrait les identifier comme étant membres du clergé.
Aussitôt arrivés, ils achètent bermudas, shorts, chemises, sandales, et lunettes de soleil.
Et le matin suivant, ils sont à la plage, habillés comme des touristes.
Assis sur leurs chaises de plage, ils prennent un drink au soleil en appréciant leur situation de vacanciers lorsqu'une belle grande blonde aux formes désirables, en bikini topless, passe devant eux et dit avec un grand sourire:...
"Bonjour mon Père... Bonjour mon Père..." à chacun d'eux...
Ils sont éberlués. Comment sait-elle qu'ils sont prêtres ?
Le jour suivant, ils retournent au magasin pour s'acheter des costumes de plage encore plus modernes.
Toujours assis sur leurs chaises de plage, ils profitent du soleil lorsque la même grande blonde aux rondeurs plus que dénudées, monokini - string, leur adresse son plus beau sourire.
"Bonjour mon Père... Bonjour mon Père..." et continue son chemin.
Un des prêtres, n'en pouvant plus, l'interpelle.
"Une minute, jeune fille !"
"Oui, mon Père" dit-elle.
"Nous sommes des prêtres et fiers de l'être, mais j'ai besoin de savoir comment vous pouvez vous en rendre compte, habillés comme nous le sommes ?"
Mais enfin mon Père...
C'est moi... Soeur Catherine !

 
 
H-IL te souhaite de bonnes vacances

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [38] - Permalien [#]


18 juin 2015

Merci

Que vous êtes superbe avec moi !!!

Un immense grand merci pour tous les voeux, les bisous et le bonheur que vous m'avez souhaités. Je suis toute requinquée (reboostée) pour l'année qui vient de commencer.

Avec le soleil qui s'annonce, je vous envoie plein de chaleur, de clarté et d'énormes bisous bien sonores.

Bonne journée.

Posté par JonquilleFleur à 07:43 - Commentaires [24] - Permalien [#]

17 juin 2015

Ben non c'est pas Jeudi

Bon

Anniversaire

Ma

Jjonquille 01

Et Gros Bisous

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]

16 juin 2015

Voulà voulà

Ben voilà on est Mardi ! Je s'cuze pour tous ces in..con...vénients, mais ça brouille fort avec ma z'installation peu confortable, la connexion ollé ollé et tout l'reste, pis merde ch'suis en vacances.

Vacances qui se passent  fort bien du reste. Avec des orages à tout péter, ça mouille ça déborde. Mais un ouiquinde d'enfer.

Un samedi dimanche vers la Cacahuette, certaines l'appelle Femme arachide, et toute son équipe. Elle est débordée la pôvre. Mais on a eu à nouveau beaucoup de plaisir à la rencontrer.

Pis le lundi, visite chez notre cher ami René. Notre aîné, notre Ami, l'Homme qui connait la blogosphère dans sa totalité. Du reste je dois vous embrasser toutes et tous de sa part.

Voilà, pas de photos, mon APN est toujours dans la poche de mon gilet à la maison.

D'autres nouvelles Jeudi, si t'es sage !

Posté par HIL le Rhodan à 07:19 - Commentaires [42] - Permalien [#]

14 juin 2015

Bon Dim aux Blogpotes

Voualà, bientôt le fin de la visite du Var, encore demain et Go ! La Drôme en vue. Le Neveu, le P'tit qu'est plus grand qu'le Grand et toute sa troupe en vue.

 

Et la vue est belle

 

Mardi, p'têtre un article ???

H-IL et Jonquille vous le souhaitent tout Bon ce CDim

Posté par HIL le Rhodan à 11:54 - Commentaires [17] - Permalien [#]

Pas de titre

Ben non pas d'titre, parc'qu'on est Dredi et que ch'fais l'article pour Mardi, c'est fou c'que ch't'ééémeuh ! Bon ch'sais c'qu'on va faire, mais ch'sais pas comment ça se fera. On ira voir une Blogpotesse qui blogue plus beaucoup, mais que j'me réjouis de revoir.

Et surtout, je vais me faire un grand plaisir de retrouver un ami Blogpoteur, le Doyen des Blogueurs, M'enfin ch'te raconterai tout ça Jeudi prochain.

Alors à Jeudi

Posté par HIL le Rhodan à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]