Les Voyages d'H-IL

Camping-car, voyages

01 août 2014

Fête nationale

Fête nationale suisse

1291 - 2014 = 793 ans

Quatre langues nationales

Allemand 63%

Français 20%

Italien 6,5%

Romanche 0,5%

On ne se comprend pas mais on s'entend bien

 

06__5A

A Dimanche pour ... ouais les gags bravo !

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [34] - Permalien [#]

31 juillet 2014

St Emilion (Reprise )

Ben une fois qu'on traînait nos sabots dans l'Sud-Ouest, on se dit qu'on pourrait bien pousser dans ce Temple du vin qu'est St Emilion. Mais le hic, c'est qu'la butte qui surplombe le vignoble où se trouve l'agglomération est interdite aux véhicules. Bon, on parque le CC, on branche le frigo sur le gaz, et hardi kiki, et on y va. Pendant qu'on ascensionne, ch'te mets un p'tit mot intelligent.

Saint-Émilion est une commune française, située dans le département de la Gironde et la région Aquitaine. La juridiction de SainJt Emilion est classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO. Cette juridiction se compose de 8 communes : Saint-Émilion, Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Étienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d'Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet.

Située sur les coteaux entre la Dordogne et l'Isle et entre Libourne et Castillon-la-Bataille, c'est dans cette commune que se trouve le "zéro" (000.000/000.000) du système de coordonnées suisses (lire l'article en anglais). De cette manière, sur tout le territoire helvétique, la coordonnée horizontale est toujours supérieure à la coordonnée verticale. De même, il ne peut y avoir de coordonnées négatives.


Alors là, ça me scotche. Oui je sais très bien ce qu'est les coordonnés topographiques suisses. Quand je boy-scoutais, j'avais appris à lire ce moyen de situation, et le maniais aisément. Mais quand à savoir qu'le zéro absolu est à St Emilion, ça, ça m'troue. J'ai cherché et ai trouvée le pourquoi du comment.

Comment a-t-on choisi les nombres sur les axes du système de coordonnées? Il fallait remplir deux conditions: on ne voulait pas de coordonnées négatives, et on ne voulait pas non plus qu’on puisse confondre les coordonnées verticales et horizontales. Pour cela, on a défini que les coordonnées verticales iraient de 60 à 300 environ, et les coordonnées horizontales de 450 à 850 environ. En plus, on les a choisies de telle manière qu’il y ait un chiffre rond pour l’observatoire de Berne, à savoir 200.000/600.000. A cause de cela, le point 000.000/000.000 du système de coordonnées est en-dehors de Suisse, plus précisément dans la région de Bordeaux.

Évidemment le système de coordonnées géographiques, avec les latitudes et longitudes sont internationalement reconnues, mais assez ardues avec les degrés, minutes et secondes.

Bon remettons en bouteille ce St Emilion. Donc on était monté à pedibus la colline. Depuis le parvis, qui forme un place centrale mais décentrée, on a une vue superbe et imprenable.

14

 14

14

Et tiens, il sonne midi

14

Ma Jonquille est déjà toute affairée à lire le menu

14

Si si elle a bonne vue.

14
L'intérieur est engageant

14

Espérons que le steak ne sera pas semelle

En ressortant de table, on fait un tour dans les ruelles, on admire les maisons de pierre.

14

14

14

14

14

14

Non seulement le vin est bon, mais la ville est belle.

Exceptionnellement demain ici

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Autostar - Commentaires [54] - Permalien [#]

29 juillet 2014

Munster

Un jour qu'on rentre dans l'apm après la physiothérapie, y a une bagnole devant la maison. Mais c'est... mais ouais euh... c'est bien eux. Nos amis Jeannette et Pierre qui sont venus depuis leurs Montagnes neuchâteloises pour nous faire une surprise. Du plaisir en perspective.

Le lendemain, on les emmène, dans leur voiture, à Munster. Ni en Allemagne ni en France, mais pas loin de chez nous dans la Vallée de Conches. C'est en haut du Haut-Valais, pas loin du glacier du Rhône. Il y a dans ce village une église de style gothique tardif. C'est doré, tarabiscoté, travaillé, chargé à souhait.

Munster et Reckingen (1)

Munster et Reckingen (2)

 Ce ruisseau c'est ... Le Rhône

Munster et Reckingen (3)

 Une porte magistrale... une pensée pour l'ami Dédé la Varlope

Munster et Reckingen (4)

Munster et Reckingen (5)

 Gothique tardif

Munster et Reckingen (6)

 Ciel à caissons

Munster et Reckingen (7)

Munster et Reckingen (8)

 Chemin de Croix peint à la main

Munster et Reckingen (9)

La chaire et un autel latéral et même mon ami Pierre qui joue au touriste en se mettant devant l'objectif !!

A Jeudi les Kikis

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [72] - Permalien [#]

27 juillet 2014

Au ciel

Bon, ben aujourd'hui je vais t'entraîner. Non pas à rire ou même sourire. Etant donné que tu fais sempiternellement la gueule, t'auras déjà celle de l’enterrement. Même plus celle de l'élu pour ta résidence principale et définitive.

C'est un très très grand chirurgien qui meurt. Il arrive donc devant la porte du 
Paradis et constate qu'il n'est pas le premier. En effet, une très très très 
longue file de personnes sont déjà en train d'attendre leur tour, et tout le 
monde fait la queue. 
Alors le Docteur quitte la queue, s'en va voir Saint Pierre et lui dit: 
- Bonjour Saint Pierre. Dites-moi, je suis le Docteur Armand TEUT-MARONNE, le 
célèbre chirurgien qui a opéré Boris Eltsine (entre autres). Ne serait-il pas 
possible que j'entre directement sans faire la queue? 
Saint Pierre répond: 
- Vous allez certainement être reçu au Paradis Docteur, mais comme tout le 
monde, il vous faudra faire la queue d'abord. Lorsque votre tour viendra, 
j'ouvrirai mon livre à votre page, et nous verrons si le Paradis est pour vous. 
Alors le Docteur reprend sa place dans la queue. Il attend, attend encore, 
recommence à s'impatienter, regarde sa montre. Au bout d'un moment, il retourne 
voir Saint Pierre et lui dit: 
- Saint Pierre, j'ai sauvé tellement de vies lorsque j'étais vivant, n'y a-t-il 
pas moyen que je passe devant les autres? 
Saint Pierre lui répond: 
- Docteur, entrez-vous dans le crâne que personne n'est supérieur à personne 
ici, et que le temps n'a plus aucune signification. Rejoignez votre place et 
attendez votre tour. 
À regret, le chirurgien regagne sa place et attend. Un peu plus tard, il voit 
passer un vieillard aux cheveux blancs, qui porte une blouse blanche et qui a un 
stéthoscope accroché au cou. Le chirurgien constate que le vieil homme double 
tout le monde et qu'il entre directement au Paradis sans avoir fait la queue. 
En voyant ça, le chirurgien pique une colère et s'en va apostropher Saint 
Pierre: 
- Je pensais que tout le monde se valait, que personne n'était supérieur à 
personne, mais d'après ce que je vois, vous laissez entrer ce docteur et pas 
moi! Vous allez me dire que ces actions ont été supérieures aux miennes 
peut-être? Qu'est-ce qu'il a fait de si extraordinaire que je n'ai pas fait? 
Alors Saint Pierre le regarde en rigolant et dit: 
- Vous avez raison Docteur, mais cet homme que vous avez vu passer, c'était 
Dieu... Il a toujours aimé se prendre pour un docteur. 

C'est Nom_du_mec_haï et sa femme qui arrivent chez St-Pierre. C'est là que 
Nom_du_mec_haï apprend avec soulagement que l'enfer n'existe pas et que tout le 
monde, va au paradis. St-Pierre leur explique juste qu'au moindre gros mot, le 
tarif de punition est un coup d'épingle (aie). 
Nom_du_mec_haï et sa femme entrent donc au paradis et le temps passe. Un poil 
d'éternité et quelques coups d'épingle plus tard, la femme de Nom_du_mec_haï 
s'inquiète. Elle n'a plus vu son mari depuis la journée qui a suivi leur entrée 
au paradis. Elle demande à la ronde pour savoir si quelqu'un aurait par hasard 
vu son Nom_du_mec_haï de mari. 
Comme personne ne sait où il a bien pu passer, elle décide d'aller voir 
St-Pierre, histoire de s'informer. St-Pierre très gentil lui demande comment se 
passe son intégration au paradis. La femme de Nom_du_mec_haï lui dit que ça ne 
se passe pas trop mal à quelques coups d'épingle près et que son mari semble 
avoir disparu de la surface du paradis. Elle demande à St-Pierre s'il ne saurait 
pas par hasard où il a pu passer... 
St-Pierre consulte ses fiches et part qu'un grand éclat de rire. Il lui dit de 
ne pas s'inquiéter, que son mari n'est pas perdu mais qu'il est simplement sous 
la machine à coudre. 

C'est l'histoire d'un mec qui est au paradis depuis un petit bout d'éternité et 
il commence a en avoir sérieusement plein les bottes. Tout est calme et 
pacifique. Il ne se passe jamais rien au paradis. Il se dit qu'il irait bien 
faire un petit tour en enfer, histoire de voir comment c'est. Il va donc 
demander à St-Pierre s'il ne pourrait pas faire un tour au sous-sol. 
St-Pierre regarde dans son registre de bonne conduite et voit que le mec n'a 
jamais fait de problèmes, qu'il est plutôt du style ange modèle, qu'il nettoie à 
fond son petit nuage et que ses ailes sont toujours d'une blancheur 
irréprochable. Donc, permission accordée pour un petit séjour d'une semaine en 
enfer. 
Le mec prend l'ascenseur et descend en enfer. Son visa étant en règle, on le 
laisse rentrer. Et là, qu'est-ce qu'il voit ? Une fiesta pas possible. 
Ça chante, ça boit, ça fume, ça joue, des danseuses nues, enfin bref, ambiance 
du tonnerre. Il se mêle à la joyeuse bande et s'éclate pendant une semaine. Puis 
retour au paradis. 
Le mec se re-emmerde pendant quelques siècles et puis n'y tient plus. Il lui 
faut de l'action. Alors, il demande à St-Pierre s'il ne pourrait pas s'établir 
'ad eternam' en enfer. St-Pierre attristé lui demande si c'est vraiment ce qu'il 
veut. Le mec lui dit qu'il n'a pas de plus cher désir. 
Alors, ok, permis de sortie accordée. 
Le mec se rend donc à nouveau en enfer et là, à peine passée la porte, une 
armada de démons l'attrape, le passe sur le gril, le fouette, enfin passage par 
tous les sévices possibles et imaginables. Le mec, une fois ses esprits un peu 
retrouvés demande: 
'Mais, mais, ..., qu'est-ce qu'il se passe ? Ce n'était pas comme ça la première 
fois que je suis passé ici?! Où sont les salles de jeux, les danseuses nues, la 
super ambiance ? Comment ça se fait qu'on me traite si mal ? Pourquoi je ne 
retrouve pas le même endroit que lors de ma première visite ?' 
Alors un démon, grand sourire carnassier aux lèvres, lui dit: 
'Il ne faut pas confondre tourisme et immigration' 
autre fin possible : 
Alors un démon, grand sourie carnassier aux lèvres, lui dit: 
'Eh oui à la première visite vous avez eu droit à l'appartement témoin' 

C'est une fois une dame qui meurt. Elle monte au ciel et arrive devant St-Pierre 
assis sur un nuage et entouré d'anges... Il lui pose un tas de questions afin de 
savoir si elle est acceptée au paradis. Les réponses de la femme étant les 
bonnes il la fait entrer au paradis et lui donne un ange pour la guider et 
régler les formalités. 
Accompagnée de son ange, elle passe devant une porte et entend des hurlements. 
Elle ouvre la porte et voit deux anges qui percent un trou sur le dessus de la 
tête d'un homme qui hurle de douleur. Son ange-guide lui dit: 'C'est pour fixer 
l'auréole au-dessus de sa tête, pour cela il faut percer un petit trou... C'est 
une des formalités que nous devons régler lorsque quelqu'un entre au paradis' La 
femme répond un peu traumatisée: 'Ah!'... 
Ils continuent et passent alors devant une autre porte. La femme y entend cette 
fois des appels au secours. Elle ouvre la porte et voit deux anges qui 
maintiennent une vielle dame au sol alors que le troisième lui perce des trous 
dans le dos. Paniquée elle demande a son ange-guide: 'Mais qu'est ce qu'ils font 
à cette vieille dame?' L'ange répond: 'C'est la deuxième formalité, il faut 
percer deux trous dans le dos pour fixer les ailes d'ange aux nouveaux...' 
La femme qui en a assez réplique: 'C'est trop! Je ne veux pas être admise au 
paradis! Emmenez-moi en enfer, ça ne peut pas être pire!' 
L'ange répond: 'Êtes vous certaine? L'enfer c'est bien pire qu'ici, il fait 
chaud, humide et vous passerez votre temps à vous faire violer et sodomiser!!' 
La femme réplique: 'Oui, mais au moins les trous sont déjà faits!' 

C'est un gars qui arrive au Paradis. Il est accueilli par Saint Pierre. 
Celui-ci feuillette son grand livre pour voir si le gars mérite de passer la 
porte... Au bout de quelques minutes pendant lesquelles il se trifouille la 
barbe et prend un air préoccupé, Saint Pierre dit: 
- Ha... je ne vois rien là dedans qui me dit que vos actions ont été bonnes 
durant votre vie. D'un autre côté, vous n'avez rien fait de vraiment mal non 
plus... On va faire un marché: Si vous pouvez me raconter une VRAIMENT BONNE 
ACTION dont vous êtes l'auteur, je vous laisse entrer au Paradis. 
Le gars réfléchit et répond: 
- Oui oui! Il y a eu cette fois où j'étais sur une nationale en voiture, et 
soudain je vois une bande de Hell's Angels en train d'encercler une jeune fille 
sur un parking. Alors je m'arrête, je fais marche arrière et je vais moi aussi 
sur le parking. Là il y avait bien une cinquantaine de gars qui commençaient à 
torturer la fille avant de la violer certainement. Complètement révolté, je sors 
de ma voiture, je prend un démonte-pneu dans mon coffre et je fonce droit sur le 
leader de la bande, un type énorme avec un blouson de cuir à clous et une chaîne 
en or qui allait de son nez à son oreille. Alors que je m'approche de leur chef, 
le reste de la bande m'encercle... À ce moment là, j'attrape la chaîne du biker 
et je lui arrache du nez et de l'oreille, puis je lui donne un bon coup de 
démonte-pneu sur la tête. Ensuite je me tourne vers les autres et je leur crie: 
'Bande de malades. Vous êtes pires que des bêtes! Rentrez chez vous avant que je 
ne me fâche!' 
Saint Pierre est impressionné par le récit du gars et il dit: 
- Ça s'est vraiment passé comme ça? Bravo... Et quand est-ce que ça a eut lieu? 
- Oh... Il y a à peu près deux minutes. 

Deux loubardes viennent juste de mourir après un hold-up manqué. 
Elles arrivent au ciel et sont accueillies par Saint Pierre devant les portes du 
Paradis. 
Elles demandent elles peuvent entrer. Saint Pierre est bien embêté et leur 
demande de patienter pendant qu'il va demander à Dieu ce qu'il doit faire 
d'elles. 
Saint Pierre s'en va voir le chef qui regarde sur son grand livre, et finit par 
répondre à Saint Pierre que 'C'est d'accord'. 
Saint Pierre s'en va donc annoncer la bonne nouvelle aux loubardes... et revient 
voir Dieu aussitôt en disant: 
- Elles sont PARTIES! 
- Les loubardes ? 
- NON, LES PORTES 

Dracula vient de se faire trucider à coup de pieu en plein cœur. 
Il monte au ciel et se retrouve devant Dieu qui lui dit dans toute sa bonté: 
- Je ne peux pas te laisser entrer au Paradis en raison de tous tes péchés et de 
tous ces meurtres que tu as commis en buvant le sang. 
Mais je vais te laisser une autre chance pour ta rédemption: Tu repartiras sur 
terre et tu seras réincarné en ce que tu désires, mais ce ne sera pas quelque 
chose d'humain. 
Alors Dracula dit: 
- Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang! 
- Qu'il en soit ainsi. 
Sur ce Dracula se retrouve transformé en chauve-souris vampire, sur terre. 
Mais une semaine plus tard, Dracula est de retour devant Dieu: Il vient de se 
faire dégommer par un éleveur de bovins à coup de fusil de chasse. 
Dieu dans sa grande miséricorde lui dit: 
- Tu n'as pas eu le temps de t'amender. Je te permets de réessayer. En quoi 
veux-tu être réincarné? 
- En quelque chose qui boit du sang, comme avant! 
- Qu'il en soit ainsi. 
Et sur ce Dracula se retrouve transformé en moustique. 
Ce coup-ci, Dracula-moustique se dit qu'il va être prudent... 
Mais pas de chance, dès le premier repas il se fait lamentablement écrabouillé 
par la main vigoureuse d'un routier. 
Une fois encore, Dracula se présente devant Dieu. 
- Je vais te donner une dernière chance. Si tu ne parviens pas à t'amender dans 
cette dernière réincarnation, tu finiras en Enfer! Dans quoi désires-tu être 
réincarné? 
- Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang! 
- Décidément... Tu es incorrigible! 
Et Dieu transforma Dracula en serviette périodique. 

C'est le curé le plus dévot qui ait jamais existé sur terre qui meurt. 
Naturellement, il arrive directement au Paradis sans passer par la case 
Purgatoire. 
Saint Pierre l'accueille et lui dit: 
- Bonjour. Nous t'avons attendu longtemps et nous sommes vraiment très heureux 
de te recevoir au Paradis. Tout le monde te connaît bien ici, à tel point que 
nous avons décidé de t'accorder ce que tu désirais le plus au monde avant 
d'arriver ici. 
Alors le curé dit: 
- J'ai toujours admiré la vierge Marie, et j'aurai voulu discuter un peu avec 
elle... 
À peine a-t-il terminé sa phrase que la vierge Marie, la seule, l'unique, est à 
côté de lui! 
Le curé se lance: 
- Oh Marie, si vous saviez. J'ai toujours été un de vos plus fervent 
admirateurs. Je connais tout de votre vie. J'ai vu tous les portraits qui ont 
été faits de vous. A ce sujet, si vous le permettez, j'aurai une question à vous 
poser: On vous a toujours peinte avec une sorte de sourire triste, et je me suis 
toujours demandé qu'est-ce qui pouvait attrister une femme telle que vous? 
Et la vierge Marie lui répond: 
- Et bien, en fait, pour tout dire, j'espérais vraiment avoir une fille... 

Nous sommes en pleine création du monde par Dieu. 
Justement, en ce moment même, Dieu jette un oeil sur sa check-list: 
1) Création de la Terre ------- OK, tout va bien. 
2) Création du Ciel ----- OK, tout va bien. 
3) Création de la lumière ----------- OK, tout va bien. 
4) Création des animaux----- OK, tout va bien 
5) Création du Jardin d'Eden ----- OK, tout va bien. 
6) Création d'Adam et Éve ------ OK, tout va bien. Ah heu.. encore deux petits 
trucs à régler. 
Alors Dieu s'assied à côté d'Adam et Éve et leur demande: 
- J'ai vérifié toute ma liste, et tout m'a l'air d'être OK... Pourtant, il me 
reste encore deux choses à répartir entre vous deux. Tout d'abord, l'un d'entre 
vous deux aura le privilège d'uriner debout... 
Immédiatement, Adam bondit et crie: 
- Moi, moi, moi Dieu. S'il te plaît, choisis-moi... Allez sois chic donne moi ce 
privilège... 
Alors Dieu regarde sa liste, prend son stylo et met Adam derrière la phrase 
'Uriner debout'. 
Puis il se tourne vers Éve et lui dit: 
- Alors c'est toi qui récupère le dernier privilège: Tu auras le privilège 
d'avoir de multiples orgasmes. 

Moïse est sur son rocher en train d'interroger Dieu: 
Pour toi Seigneur, que représente 1 milliard d'années ?' 
- Une minute 
Moïse qui n'en revient pas reprend: 'Wow! et euh... 1 milliard de francs ?' 
- Un franc 
Alors Moïse de plus en plus excité: 'dans ces conditions Seigneur pourriez vous 
me prêter un franc?' 
- Pas de problème ..juste une seconde ! 

Et H-IL te souhaite un bon Paradi-manche

A Mardi

 

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [64] - Permalien [#]

24 juillet 2014

La suite du p'tit carnet bleu ( Reprise )

Hier j'étais absent, donc pas là !

Dans le précédent post, je te disais qu'on avait fait la connaissance de Mathou. Tu te rappelles, notre Petit-neveux qui habite près d'Angers.

 

Bubulle

Et bien figure-toi qu'on l'a recroisé sur notre route qu'on a dérouté. En effet, le Pasqualito, qui porte la double casquette de neveu, à nous, et de papa, à Mathou doit participer à un concours.

Donc le Pasqualito, il est accro d'ULM. Ces petits engins ultra-légers qui zonzonnent dans le ciel. On se rend au Championnat de France où il concoure. C'était à Montdidier, dans le Huitante en Picardie. On était pas les premiers puisque Monsieur Parmentier y avait  déjà élu domicile.

On arrive donc avec le CC sur le terrain d'aviation réquisitionné pour le Championnat. A la barrière, le garde nous demande de nous parquer tout là-bas. Impossible qu'on lui répond, on fait partie de l'équipe KU-49. Pour faire quoi ? L'intendance qu'on lui répond. Et il nous laisse passer avec sourire. On s'installe près du CC de Bruno, le compère de compète de Pasqualito. Ils sont tous là, Alex, No&Ju+Mat. Refais un tour ici, pour la généalogie.

Alx_MatGuyFam
Ju_N0Mathis

On reste 3 jours sur le terrain. En plein cagna de juin 2003. On a jamais vu beaucoup d'arbres sur les terrains d'aviation, ce ne serait vraiment pas pratique. Ma Jonquille popote pour tout le monde, aidée tout de même par Alex fort accaparée par son petiot. Pasqualito remporte la médaille en chocolat. Pas de bol 4ème. Il aura sa revanche et plusieurs fois les années suivantes.

Smack, smack, au revoir à la prochaine et bonne rentrée. Non, non, nous on ne rentre pas, on s'en va à Amiens. On visite un peu le Centre-Ville, la Cathédrale, les rues piétonnes et ma Jonquille en profite pour faire un tour chez le friseur. Le temps a tourné, il fait gris. Pas de bol. Même pas pour la coupe de cheveux.

Amiens01Amiens02

L'après-midi, après avoir mangé une magnifique sol au resto, le ciel se découvre.

LaSole

On prend une barque et on s'en va visiter les Hortillonnages, c'est super, il y a un peu de ressemblance avec le Marais Poitevin ou les canaux de Hollande. Le "gondolier" est super sympa et nous explique le pourquoi du comment et répond à toutes nos stupides questions.

Amiens03Amiens04Amiens05Amiens06
Amiens07Amiens08Amiens07Amiens09

Depuis Amiens, on se dirige en direction de Chantilly, tu vas pas me croire mais on n'en a même pas mangé... de la chantilly, un comble non. On visite le Château et les écuries.

Chanti02Chantily
Chantil03

Pas bien loin, on nous propose une place pour le CC qu'on décline, sachant qu'une Grenouille va y venir avec sa caravane, et qu'elle aime les coquelicots. Après vous Madame s'il en reste.

Camping

Sur le chemin du retour, on passe par Gerberoy, joyau de l'Oise, c'est très joli en effet, mais question animation, tu repasseras. Presque tout est fermé. Un seul resto prêt à fermer.

 

Gerberoy

Et Dim la Gym du rire

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Neveux - Commentaires [65] - Permalien [#]


22 juillet 2014

Saxon

Une émission de télévision me fourra une idée dans le crâne. En effet tous les soirs dès dix-neuf heures, une petite voiture électrique sillonne la Romandie. Et ce soir là, la petite voiture était dans le Vieux-Pays, par chez nous. Tania, la présentatrice est au volant, et elle nous emmène dans le verger de Saxon, pays de l'abricot par excellence. Il y a deux ans nous étions à la Fête de l'Abricot avec les amis-blogueurs Dgimis.

Or ce jeudi dix-sept on parti vers les dix heures, on lave Chouchou Ky est sale et lui fait le plein. Direction Saxon. Go !

Saxon (1)

 La Maison de Commune

 Saxon (2)

 On se balade parmi les abricotiers

Saxon (5)

 Le ciel est bleu, juste une cumulo-décoration

Saxon (6)

 Les montagnes sont belles

Saxon (8)

 Saxon (10)

Saxon (12)

 Le verger

Saxon (13)

 Le Casino. L'écrivain russe Dostoïevsky y perdit sa fortune ...

Saxon (14)

... et nous on y a très bien mangé

Saxon (15)

 Pierre Avoi 2'473 m

Saxon (18)

 Saxon MJ (4)

 La Vallée du Rhône

Saxon MJ (6)

Saxon MJ (7)

Première sortie depuis plus d'une année pour moi, heureux !

A Jeudi

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Valais - Commentaires [63] - Permalien [#]

20 juillet 2014

Ben cette fois c'est pas pour beurre

Salut les Blogpotes, Blogpotesses et Blogpoteurs. A nouveau de nouveau Doimanche et y faut qu'on reprenne notre leçon de gymnastique. Où en êtions-nous ? Ah voui ces machins qui doivent relever les commissures afin de te redonner un faciès à peu près agréable à regarder. Tu t'es vu quand t'as bu ? Euh pardon quand c'est pas Dimanche ?

 

 

Quelle est la différence entre un 69 et un chalet a la montagne ? 
La vue

Quelle est la différence entre un 69 et un pastis 51? 
Le 51 ça sent l'anis.
Après plusieurs mois de drague intense, un gars parvient enfin à sortir avec sa collègue de travail. 
Il l'emmène dîner, puis elle accepte de monter chez lui et ils passent la nuit ensemble. 
L'affaire est réglée en deux minutes et quelques ça-va-ça-vient... 
L'affaire terminée, le gars dit: 
- Dès la première fois où je t'ai vue, je n'ai plus eu qu'une seule idée en tête: te faire l'amour comme une bête! 
Et alors fille: 
- Ouais... Ben t'aurais pu éviter de choisir le lapin !
[45BAISER+COMME+1+LAPIN.jpg]

Une petite fille se promène dans la rue avec son Papi. Le Papi s'appuie sur l'épaule de la fillette, vu qu'il n'est plus trop vaillant. Tout a coup, ils croisent deux chiens en train de s'enculer.

Le grand-père, gêné, se croit oblige de fournir une explication :

"Tu vois si c'est beau la nature ! Ce chien est fatigue, et son ami le porte pour lui permettre de se reposer. Exactement comme toi, qui me permet de marcher lorsque je m'appuie sur ton épaule !"

Et la fillette : "OK, Pépé ! Mais n'essaye pas de m'enculer !"

 

C'est l'histoire de deux soeurs jumelles Colette et Berthe de 50 ans, vieilles filles et vierges toutes les deux… 
Elles sont là en train de regarder un téléfilm pseudo érotique à la télé 
lorsque Colette dit à sa soeur Berthe :

- J'en ai marre, c'est plus possible. Je ne mourrai pas vierge. Je vais prendre la voiture et sortir en ville, et je ne rentrerai que lorsque je ne serai plus pucelle !

Berthe affolée lui répond :

- Heu… essaie de rentrer pour le petit déjeuner sinon je vais m'inquiéter pour toi.

Et là voilà partie. La nuit passe, puis le matin… Et pas de voiture devant le garage. Finalement, sur le coup de midi, Colette rentre en courant dans la maison et se rue dans la salle de bains.

Berthe frappe à la porte:

- Colette, Colette ? Qu'est-ce qui se passe ? Tout va bien ?

Pas de réponse. Alors Berthe ouvre la porte et tombe sur sa soeur, assise par terre, la culotte enlevée, les jambes écartées, penchant la tête pour mieux contempler sa foufoune !

- Qu'est-ce qui se passe Colette ? Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu es blessée ?

Alors la sœur lui répond : 
- Oh Berthe, si tu savais… C'est un bazar qui mesurait bien 25 centimètres quand il est rentré et 10 quand il est ressorti. Si je retrouve les 15 centimètres manquants tu va prendre le pied de ta vie !

 

Trouvez un mot de neuf lettres qui fini par un G ... 
Branlette ça fini par un jet.

 

Ça se passe dans une boite de nuit. Un garçon et une fille se rencontrent pour la première fois, et c'est le coup de foudre. Ils dansent ensemble toute la nuit, et après une série de slows, ils n'en peuvent plus et décident de faire l'amour dans la voiture... La fille est allongée sur la banquette arrière, le garçon est sur elle, et après quelques caresses, il tente de "s'introduire". Mais il sent une résistance... Changement de position, il essaie encore, mais sent encore une résistance. Au bout d'un quart d'heure, il y arrive enfin, et ils font l'amour comme des bêêêêêêtes ! Juste après, le garçon lui dit : 
Excuse-moi, j'étais tellement excité... si j'avais su que tu étais vierge, j'aurais pris mon temps 
- Ben oui, répond la fille, et si t'avais pris ton temps, j'aurais surtout enlevé mon collant...

 

C'est un gars qui rentre du travail. Il ouvre la porte de la cuisine, et là, il trouve sa femme à quatre pattes par terre, en train de récurer le sol... Et elle ne porte qu'un petit tablier de soubrette ! 

La vue de ce derrière qui se trémousse lui fait monter la sève dans sa tige de jade et aussitôt, il se rue sur elle pour la prendre en levrette. 

Après quelques coups de boutoir, il explose de plaisir, mais tout de suite après, il met une grande claque derrière la tête de sa femme ! 

Sa femme est révoltée : 
– Mais enfin, ça va pas ?!! Alors je suis là à assouvir tes fantasmes, je te laisse prendre ton pied sans rien dire, et tout ce que tu trouves de mieux à faire, c'est de me filer une claque ? Ça m'apprendra à te faire plaisir, tiens ! Dis-moi au moins pourquoi tu m'as tapée ? 

Alors le mari la regarde d'un air pas content du tout et répond : 
– Tu ne t'es même pas retournée pour voir qui c'était.

 

Tu sais quoi ? Ben ch't'le souhaite tout bon ce Dim

Et Mardi ...

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [62] - Permalien [#]

17 juillet 2014

Canicule 2003 ( Reprise )

Bah ! Comme on est en 2003, restons-y. Précédemment ce fut les 2 rencontres avec Mathou. Mais il est temps qu'on pense à nos vacances d'été. Quoique. On est pas trop spécialistes des départs planifiés.

Or 2003 est l'année de la grande canicule. On a chaud, même à nos 1'000 mètres d'altitude. Généralement on part direction Sud pour être sûrs d'engrangé quelques rayons avant l'hiver. Mais là il fait trop chaud, on prend carrément la direction du grand Nord. Rassure-toi on est pas fans des circuits au delà du cercle polaire.

Metz en point de mire, c'est pas trop loin et en une matinée on va y arrivé. On roule de bonne heure au frais. Belfort, Epinal, Nancy, ça y est tu y es ? Avant midi on pose le camp. En se rendant à pied en Ville, on passe près d'un petit port.

Metz_01

Metz_03

Metz_02

La place de l'Hôtel de Ville avec un parterre floral décoratif. L'heure n'est pas propice à la photo et le bâtiment porte trop d'ombre.

 

Metz_04 Metz_06

Sarreguemines, prochaine étape. On visite la faïencerie, les grands décors de parois, l'ancien four extérieur.

S_Mine02 S_Mine01 
S_Mine04
S_Mine08 S_Mine07 S_Mine06

On longe, on traverse la Moselle et on pose le camp à Vianden. On prend un télésiège pour s'en aller visiter le château haut perché. Là, je me rends compte de te dire que nous avons franchis la frontière et que nous sommes dans le Grand Duché. Pas de frontière, pas de change, l'U.E. c'est le bonheur des voyageurs. Quant au reste je ne me polémique pas ici.

Vianden5 Vianden6

 Vianden1 Vianden4

Suite du voyage au prochain post.

Dimanche, ben les Gags hein ?

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Autostar - Commentaires [59] - Permalien [#]

15 juillet 2014

A travers la fenêtre

Ouais j'aurais aussi bien pu titrer cet article "au coin du feu". Pétard de pétard, ceux qui me connaissent peuvent traduire par putain de putain, quel sale temps on se manie pendant cet été. Y parait que c'est le réchauffement climatique. Ben ch'préférais nettement quand y faisait froid, au moins on avait chaud.

A_travers_la_fen_tre__9_

 En cherchant bien on voit de là neige là-haut

A_travers_la_fen_tre__8_

 Un château perdu dans le brouillard

A_travers_la_fen_tre__1_

 Les tomates s'éclatent sous la pluie

A_travers_la_fen_tre__2_

 Les hémorales son trempes 

A_travers_la_fen_tre__3_

 Les platycodons font la gueule 

A_travers_la_fen_tre__4_

 Et s'affalent sous le poids de l'eau 

A_travers_la_fen_tre__5_

 Une fraise se gorge d'eau 

A_travers_la_fen_tre__6_

 Une rose résiste 

A_travers_la_fen_tre__7_

D'autres se fanent

Mais tout d'un coup, un coup de soleil le samedi Douze

Coin_de_soleil__1_

Coin_de_soleil__3_

Le Dauberhorn est tout blanc

Coin_de_soleil__2_

Limite de la neige, dix-huit cents mètres

 

A Jeudi sous le soleil qu'y disent

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]

13 juillet 2014

Mariage ....

Salut endimanché à tout l'monde. Ben voilà Juillet est attaqué de moitié. Et de quoi j'vais bien pouvoir te causer ? De cul, c'est fait. De vomi et caca c'est fait. Ah ben tiens, j'vais t'en raconter quèques une sur le mariage. Ca tu connais, y a assez longtemps que si t'avais su ...

 

Une jeune femme beaucoup plus attirée par les mondanités que par les tâches ménagères dit à son mari : 

- Chéri cette année je voudrai passer mes vacances dans un endroit chique que je connais pas...Et le mari répond : 
- Pourquoi tu n'irais pas dans ta cuisine ? 

Une femme s'inquiète de son avenir jusqu'au jour où elle se marie. Un homme s'inquiète de son avenir a partir du jour où il se marie.
Un jeune homme riche et timide se marie, pour les besoins de la cause, avec une jeune fille de bonne famille. 
La journée se passe bien et le buffet est une réussite. Enfin, arriver la nuit de noces, atroce moment de vérité pour un jeune premier. 
Le lendemain, la jeune mariée va voir sa mère, en pleurant. 
- Maman, c'est horrible. Il est nul. Il sait rien, et j'ai eu beau l'aider, lui montrer, il ne m'a rien fait. 
- Attend chérie, je vais m'en occuper tout de suite, répond la mère qui en a déjà vu des vertes et des pas mures. 
Elle va voir son gendre: 
- Alors paraît-il que cette nuit ce fût loin d'être extraordinaire... Ne t'en fais pas, Il suffit de se dire que l'homme n'est en fait qu'un animal, pas plus évolué que les chiens. Tu as déjà vu faire les chiens, n'est ce pas? 
- Euh, oui Madame ! 
- Eh bien, il suffit de faire comme eux, compris ? 
- Oui, Madame 
Satisfaite, la belle mère retourne voir sa fille. Le lendemain, la jeune fille va voir sa mère, en pleurant plus fort que la veille. 
- Je ne sais pas ce que tu lui as dit mais il est plus con qu'hier. 
- Ah bon !? pourtant je croyais... 
- Pourtant tout avait bien commencé. Il m'a déshabillé et il s'est mis à poil. 
Mais alors après, il m'a flairé le cul, et il est allé pisser sur l'armoire ! 
Marié depuis plusieurs années, un couple n'arrive pas à avoir d'enfant. Alors, en désespoir de cause, le mari se décide à aller demander conseil au voisin du dessus qui, lui, en a sept. 
- Pas de problème, dit le voisin. Si vous faites exactement ce que je vous dis, tout va s'arranger. Vous allez d'abord acheter une savonnette de bonne qualité, un flacon de parfum et un balai. Ce soir, vous faites prendre un bain à votre femme, vous la savonnez bien partout, vous la rincez, et après l'avoir séchée vous la parfumez. 
- Et le balai, ça sert à quoi ? 
- Quand vous aurez fait tout ça, vous tapez au plafond, et je descends tout de suite... 
Marie-Chantal demande à Eléonore : 
- Comment avez-vous fait pour empêcher Jean-Charles, votre mari, de rentrer si tard le soir ? 
- Oh… C'est très simple ! Une nuit où il est rentré particulièrement tard, je lui ai chuchoté à l'oreille : "C'est toi Henri ?" 
Mon père est un homme d'une cinquantaine d'années, chauve et replet. On lui demanda un jour ce qui lui ferait le plus plaisir pour son anniversaire. Il jeta un petit clin d'oeil malicieux à ma mère qui était occupée. 
- Je voudrais, dit-il, une jeune beauté de 18 à 20 ans, blonde, bien faite et... Il s'interrompit pour chercher son adjectif. 
- Et aveugle, sans doute ? suggéra maman. 
Un homme vient à la maternité, voir sa femme qui vient d'accoucher. En se penchant au dessus du berceau, il constate que son fils est noir ! Il regarde sa femme étonné. En soulevant le drap, il constate qu'il a les deux bras blancs ! Il regarde sa femme étonné. Puis, en prenant l'enfant dans ses bras, il constate qu'il a les jambes rouges et les pieds jaunes. Sa femme un peu ennuyée hausse les épaules en signe d'incompréhension et dit:
- Là vraiment je ne comprends pas, les docteurs non plus !!!
Le type réfléchi un peux et puis :
- Ah, je crois savoir, tu te souviens cette partouze, il y a 9 mois, au château de Bourre-Les-Pins, il y avait des africains, des asiatiques, des européens et des indiens, ça doit expliquer cela !
Et la femme soudain, assaillie par un doute :
- Oh chéri, j'espère qu'il ne va pas aboyer !
Un mari dit à sa femme pendant qu'ils sont très occupés... :
- Dis-moi chérie, tu pourrais me le dire quand tu auras un orgasme ?
- Mais chéri, tu ne veux quand même pas que je t'appelles au travail ! 
En rentrant du travail le soir à la maison, le jeune papa est accueilli par son épouse, radieuse : 
– Mon chéri, c'est formidable ! Notre bébé a dit son premier mot... 
– Ah oui ? répond le mari. C'est super ! qu'est-ce qu'il a dit ? 
– Ah, là tu vas être content : il a dit « PAPA » ? 
– C'est pas vrai ? Qu'il est mignon ce petit bout d'chou ; et ça s'est passé quand ? 
– Tout à l'heure, au zoo, devant la cage du gorille.
Et en plus t'as l'BonDim d'H-IL
A Mardi

Posté par HIL le Rhodan à 05:00 - Commentaires [48] - Permalien [#]


Fin »